Fria : il tente de violer une fillette de 9 ans, ses amis battent les parents de sa victime

Les faits se sont déroulés le samedi 3 novembre 2018 au quartier Katourou 1 Ecole, secteur Bananikhouré.

bambeto

Selon la victime F.Bangoura, c’est sur la route du marigot que le jeune Djibril Conté l’a interpellée.

« Je suis allée me laver au marigot avec ma camarade Maféring Sylla vers 17 heures parce qu’il n’y avait plus d’eau à la maison, sur le chemin du retour, Djibril nous a appelé, nous avons refusé, nous avons fui mais moi il m’a rattrapé, il m’a amené dans une maison, il m’a déshabillé et s’est couché sur moi… » explique-t-elle.

Aussitôt informée par celle qui a échappé, la tutrice et homonyme de la victime, ainsi que d’autres membres de la famille sont allés à la recherche de la fillette.

« Quand son amie nous a informé, nous sommes allés vers l’endroit, on a croisé la petite, le jeune la suivait. Après les explications de la fille, j’ai soulevé sa robe, j’ai vu des traces de sperme sur ses cuisses, je me suis alors jeté sur le jeune, je l’ai attrapé à la ceinture mais il a résisté en disant qu’il ne bouge pas parce qu’il n’a fait que frapper la fille pour être allée au marigot à cette heure… » relate F. Camara.

L’attitude de dame F.Camara, n’a pas été du goût des amis de Djibril qui étaient non loin de là.

« Puisque je ne lâchais pas Djibril, ses amis sont venus se jeter sur moi, ils m’ont donné des coups. Mon mari est venu intervenir, ils l’ont aussi roué de coups. Finalement je l’ai lâché et je suis allée porter plainte… » ajoute l’homonyme de la victime.

Djibril et l’un de ses amis sont mis aux arrêts par les agents du commissariat central. Il a reconnu les faits qui lui sont reprochés et a demandé pardon aux parents de la victime.

La réquisition à médecin démontre qu’il n’y a pas eu de pénétration, mais la tentative de viol est confirmée.

Le dossier est suivi par l’Association de défense des droits des femmes de Fria et l’antenne préfectorale du Club des jeunes filles leaders de Guinée. Dans les prochaines heures l’affaire sera déférée à la justice de paix de Fria.

Djénabou Batco Diallo

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.