TPI de Dixinn : 20 ans de prison requise contre Boubacar Diallo alias grenade

Vingt ans de prison et une période de cinq ans de sûreté, c’est la peine requise contre Boubacar Diallo alias grenade, par le procureur du tribunal de première instance de Dixinn.bambeto

L’ouverture de la phase des débats ayant pris fin, ce mardi 12 février, il a été question de la réquisition et plaidoiries dans le procès de Boubacar Diallo alias grenade, au tribunal de première instance de Dixinn.
Il est reproché de tentative de meurtre et détention illégale d’arme de guerre.

Lors de son intervention, le procureur a démontré à travers des explications la culpabilité du prévenu. Sidy Souleymane N’Diaye, a ainsi déclaré que le prévenu est coupable des faits qui lui sont reprochés. Il soutient d’ailleurs que Boubacar Diallo detenait une arme PMK et il en a fait usage contre les agents des forces de l’ordre.

Partant donc de sa démonstration des éléments constitutifs reprochés au prévenu, il demande l’application de la loi pénale pour cumule d’infractions du mis en cause.
Le procureur dit être convaincu que le jeune Boubacar Diallo est coupable des infractions de tentative de meurtre et détention illégale d’arme de guerre. Des faits punis par la (L18 et 206 du code pénal), rappelle t-il.

«Je demande au président, en application de la loi, de condamner le prévenu à la peine de 20 ans de détention criminelle et requiert une période de sûreté de cinq ans», interpelle Sidy Souleymane N’Diaye

Voyant cette peine, le collectif des avocats de la défense a estimé qu’elle est non fondée. C’est pourquoi ces avocats ont plaidé de l’innocence de leur client.
Ils (les avocats de la défense) ont estimé que les accusations portées contre Boubacar Diallo manquent d’éléments de preuves. «Le procureur n’a brandi aucune preuve culpabilisant le jeune “Grenade”»,affirment-ils.
Par conséquent, ils demandent à ce que leur client soit purement et simplement relâché par le tribunal conformément à l’article 544 du code de procédure pénale.

Compte tenu du temps, le procès a finalement été renvoyé au 18 février pour la suite des réquisitions et plaidoiries.

Par Aboubacar Diallo LeTemoin

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.