Venezuela : Juan Guaido défie Nicolas Maduro en se rendant en Colombie

Lire la suite

Publicités

Deux morts dans des heurts avec l’armée vénézuélienne à la frontière brésilienne

bambetoDeux personnes sont mortes vendredi dans des heurts avec l’armée dans le sud-est du Venezuela, à la frontière avec le Brésil. Elles tentaient d’empêcher des militaires de bloquer une route pour l’entrée de l’aide humanitaire.

 

L’ONG de défense des droits de l’Homme Kapé kapé a annoncé vendredi 22 février que deux personnes étaient mortes dans des heurts avec l’armée vénézuélienne dans le sud-est du pays, à la frontière avec le Brésil. « Au moins 15 autres personnes de la communauté indienne Pemón de la municipalité de Gran Sabana ont été blessées lors d’une attaque par un convoi de la Garde nationale », a indiqué l’ONG.

L’affrontement s’est produit alors que des membres de cette communauté tentaient d’empêcher le passage d’un convoi de véhicules militaires jusqu’à la frontière avec le Brésil, dont la fermeture a été ordonnée jeudi par le président Nicolas Maduro.

Le chef de l’État Nicolas Maduro refuse toute entrée d’aide humanitaire dans son pays. Selon lui, cela serait utilisé comme un prétexte pour une intervention armée destinée à le renverser.

« Loyauté absolue »

L’opposant Juan Guaido, qui a promis que l’aide d’urgence entrerait coûte que coûte dans le pays samedi, a accusé sur Twitter les militaires d’avoir tiré des « rafales contre des Pémons qui se trouvaient au poste de contrôle de la Garde nationale ».

Il a également demandé que soient arrêtés les « responsables de la répression et de l’assassinat de nos frères Pémons (…) qui soutenaient (l’entrée de) l’aide humanitaire ».

Le secrétaire général de l’Organisation des États américains (OEA), Luis Almagro, a également condamné « fermement » l’attaque. « Nous exigeons que cessent les attaques contre la population », a-t-il écrit sur Twitter.

L’armée, qui a réaffirmé sa « loyauté absolue » au chef de l’État vénézuélien, s’est dite mardi « en alerte » face à toute violation du territoire.

Avec AFP

UFR : Baidy Aribot éjecté du secrétariat exécutif, Saikou Yaya Barry arrive !!!

Info Mediaguinee- Chamboulement à l’Union des forces républicaines (UFR) de l’ancien Premier ministre Sidya Touré. Baidy Aribot, 2è vice-gouverneur de la BCRG et jusque-là secrétaire exécutif du parti a été remplacé. Désormais c’est Saikou Yaya Barry qui prend sa place. La décision a été prise ce mercredi par le bureau exécutif du parti. Lire la suite

Communique : report de la journée de participation citoyenne aux travaux d’assainissement de la ville de Conakry

Conakry le 19 Février 2019 – Le Gouvernement Guinéen porte à la connaissance de la population de la capitale que la Journée de participation citoyenne aux travaux d’assainissement de la ville de Conakry dénommée «Conakry Ville Propre» est reportée pour le Samedi 02 Mars 2019 de 6h à 11h. Lire la suite

MHD mis en examen pour homicide volontaire : ces éléments de l’enquête qui l’accablent

La justice soupçonne la nouvelle star du rap d’avoir participé au meurtre sauvage d’un jeune de 23 ans en juillet 2018. Sur les images de vidéosurveillance, un individu porte une veste et une teinture blonde semblables à celle du chanteur. Lire la suite